AVA premier cyclone tropical de la saison 2017/2018

AVA premier cyclone tropical de la saison 2017/2018

AVA s’est intensifier au cours des dernières 24h. Il est devenu la nuit dernière le premier cyclone tropical de la saison cyclonique 2017/2018. Si le bassin sud-ouest de l’océan indien a eu des difficultés à se réveiller, le réveil savère brutal avec ce premier et tardif système qui impact directement une terre habitée. Une fois n’est pas coutume, c’est Madagascar qui est la première victime de la saison, puisque le cyclone AVA est sur le point de toucher terre à proximité de Toamasina (Tamatave), après être rester pendant plusieurs heures à près de l’île Sainte-Marie durant la nuit.

Lors du point effectué par le CMRS de la Réunion à 6z (10h loc), le cyclone tropical était situé par 17.7 Sud / 50.2 Est et se déplaçait en direction du sud-ouest à la vitesse relativement lente de 9 km/h. La pression atmosphérique centrale était estimée à 970 hPa, tandis que les vents moyens maximaux (sur 10 min) au centre du phénomène était de l’ordre de 130 km/h, associées à des rafales d’environ 180 km/h.

L’imagerie satellitaire permet de constater la présence d’un œil au cœur d’une convection principale extrêmement réduite. L’animation satellite met en évidence l’approche directe du cyclone tropical des côtes Est de la Grande Île. On peut voir l’anneau entourant l’œil, là ou se trouve les conditions paroxysmiques, se rapprocher de Toamasina.

Selon Météo Madagascar, à 9h locale, le centre du cyclone n’était plus qu’à 70 km à l’Est de la ville. Les conditions vont donc se détériorer franchement et brutalement dans la zone d’atterrissage. L’impact est prévu en fin de journée. Attention au risque de submersion au sud de la zone d’atterrissage, en raison d’une surcôte de 1 à 2m attendue. Le CMRS de la Réunion prévient qu’il s’agit d’un système dangereux!

Un voyage rapide au dessus des terres?

Selon les dernières prévisions, le cyclone tropical devrait progressivement recourber sa trajectoire en direction du sud, le faisant évoluer que de manière éphémère au dessus des terres. Le centre du système pourrait donc rester à proximité de la côte avant de retrouver la mer d’ici les prochaines 48 à 72h. Une ré-intensification est l’option envisagée même si il reste une grosse incertitude. Tout dépendra de la durée pendant laquelle le cyclone restera au-dessus des terres avant de ré-émerger.

Source :  http://www.cycloneoi.com/

LE LÉMURIEN, ESPÈCE EMBLÉMATIQUE DE MADAGASCAR

Les lémuriens sont une espèce de singe endémique de Madagascar. Les cinq familles de ce singe atypique sont uniquement observables aux quatre coins de « la grande île ». On le trouvera dans les parcs nationaux, les réserves naturelles ou dans son plus simple habitat, la forêt tropicale. Symbole de la faune malgache, il embellira vos sorties au détour d’une randonnée en forêt, lors de vos sorties dans le grand sud ou au cours d’un circuit birdwatching.
Read More

Parc national d’Andasibe-Mantadia

Andasibe est un haut lieu du tourisme malgache et pour un séjour réussi, il est préférable de réserver un logement en haute saison. Celle-ci s’étend de fin septembre à fin novembre. La particularité d’Andasibe est d’abord le chant matinal de l’Indri Indri, le plus grand des lémuriens: il offre un réveil tout en douceur et attise la curiosité. Le cadre et le panorama sont d’une beauté incomparable, on peut parler d’or vert. La végétation tropicale est omniprésente et le climat est humide tout au long de l’année. Toutefois, durant les mois d’octobre et de novembre, on peut bénéficier d’un climat plus propice aux explorations et aux balades à travers la forêt.
Read More